Quelle technologie d'affichage ?

Il y a encore quelques années, les seuls vidéoprojecteurs disponibles étaient à lampe, et avaient une durée de vie de 5000 heures en général, jusqu'à 10 000 heures pour les modèles les plus performants. De nombreux modèles de vidéoprojecteurs interactifs fonctionnent toujours avec une lampe car cette technique a l'avantage d'offrir un contraste élevé et de très bien restituer les couleurs. En revanche, la maintenance reste chère. Pour éviter ce surcoût, il est possible d'opter pour un vidéoprojecteur laser. La durée de vie est doublée, aucune maintenance à prévoir et l'allumage est instantané. Les systèmes avec ultra courte focale permettent de ne pas couper le faisceau lumineux lors de la présentation. A l'achat, ces modèles sont toutefois plus chers.

Vidéoprojecteur tactile ou non ?

De nombreux modèles de vidéoprojecteurs interactifs proposent une interactivité avec un stylet. Moins chères à l'achat, ces machines peuvent toutefois paraître obsolètes au vu des technologies développées dans d'autres domaines ces dernières années. Le stylet fonctionne plus ou moins comme une souris d'ordinateur et émet généralement un signal infrarouge au vidéoprojecteur pour que celui-ci interprète les désirs de l'utilisateur. Les vidéoprojecteurs tactiles sont souvent d'une utilisation plus intuitive et peuvent ressembler à une grande tablette tactile dans leur utilisation. Les gestes sont souvent plus fluides qu'avec un vidéoprojecteur non tactile. Ils ont aussi pour avantage de permettre l'intervention de plusieurs personnes sur un même écran, et le capteur situé dans la machine se charge d'interpréter les mouvements. Qu'ils soient tactiles ou non, les vidéoprojecteurs interactifs ont toutefois des points communs. La plupart sont dotés d'une focale courte ou ultra courte pour une projection au plus près de la surface, et ils peuvent tous interagir avec un logiciel piloté depuis un ordinateur. Dans tous les cas, la surface de projection doit être plane et blanche.

Vidéoprojecteur interactif : quel logiciel ?

C'est cet aspect du vidéoprojecteur qui va réellement influencer l'expérience utilisateur. Pilotable avec un ordinateur, un logiciel interactif doit permettre au minimum de pouvoir annoter des documents et d'enregistrer ces notes, et de pouvoir créer un contenu interactif en direct. Par exemple, lors d'une présentation professionnelle, il doit être possible de déplacer des onglets ou des objets, et de les redimensionner. Aujourd'hui, certaines machines proposent aussi de se débarrasser de la contrainte de l'ordinateur et de piloter le vidéoprojecteur grâce à un simple boîtier connecté. La gestion des machines est souvent beaucoup plus facile et plus intuitive. Certaines entreprises proposent un boîtier tout-en-un intégrant un logiciel interactif et des applications pédagogiques. Grâce à la connexion internet, il est aussi possible de télécharger directement les applications désirées pour s'en servir immédiatement grâce au vidéoprojecteur. Ces vidéoprojecteurs avec logiciel interactif restent chers à l'achat, d'autant plus s'ils ne nécessitent pas d'ordinateur portable pour être utilisés. Mais la durée de vie a été grandement améliorée, de même que les possibilités d'interaction. Source : https://www.videoprojecteur-interactif.org