Actuellement, les ordinateurs de bureau sont de plus en plus puissants. Néanmoins les capacités de la plupart d’entre eux demeurent limitées aux logiciels de base comme After effects, Visual Studio, Final Cut Pro ou AutoCAD. En réalité, les ordinateurs de bureaux sont presque obsolètes pour certains designers, développeurs et ingénieurs professionnels car ils ne permettent pas d’exploiter les principaux logiciels destinés pour les grands projets. C’est pourquoi Il est incontournable d’opter pour une station de travail afin de pouvoir bénéficier des fonctionnalités des applications de pointe en DAO, CAO, vidéo et infographie. En effet, plus l’ordinateur est puissante plus il sera à même de réaliser des projets ambitieux.

Les performances de la station de travail

La différence entre une station de travail et un simple ordinateur de bureau se fait notamment sentir au niveau de la performance. Il faut savoir que réaliser des projets de conception et de développement graphique à grande échelle requiert un ordinateur superpuissant. Ainsi, une station de travail requiert au moins un processeur à 4 cœurs dont le niveau de puissance dépendra notamment du travail à fournir. En l’espèce, les développeurs et les webdesigners pourront encore se contenter du type Core i7 d’Intel tandis que les vidéastes et les graphistes devront se procurer un Xeon qui convient le mieux aux conceptions 3D. Pour ce qui est de la carte graphique, le choix se limitera uniquement aux gammes FirePro d’AMD et Quadro de nVIDIA qui sont spécialement conçues pour la CAO et les conceptions 3D. La station de travail devra également disposer d’au moins 16 Go de mémoire et d’un stockage de type SATA 3 avec 1 To au minimum.

Les impératifs de sécurité et de fiabilité

Comme les stations de travail sont spécialement réservées aux professionnels réalisant de grands projets, il est tout à fait impératif d’adopter une extrême rigueur dans la sécurité et la fiabilité de la station en question. En pratique il faudra surtout établir des paramètres de sécurité afin d’éviter la perte de données et les erreurs de mémoire. Pour ce faire, il est conseillé de choisir une station disposant de deux disques montés en mode RAID. Ainsi, si l’un d’entre eux rencontre un problème, l’autre servira tout de suite de disque de secours. Les risques de perte de données peuvent être facilement évitées du moment qu’on suit ces précautions mais pour ce qui est des erreurs de mémoire, les solutions sont beaucoup complexes. C’est pourquoi il faut opter pour les stations de travail disposant d’un outil de surveillance de mémoire pouvant alerter à temps en cas d’anomalies.